5 octobre 2016

2e round de chimiothérapie

Moi qui souhaitait avoir un break après mon traitement de radiofréquence à Québec, je devrai mettre ce projet sur la glace. 

En effet, suite à la radiofréquence que j'ai subie le 5 août dernier, j'ai passé mon IRM de contrôle à Québec le 13 septembre. La bonne nouvelle c'est que les trois métastases brulées n'étaient plus là sur les images. La moins bonne, c'est qu'il y en avait déjà trois autres. Les docteurs souhaitaient donc que je passe un TEP scan afin de voir si le cancer était toujours localisé au foie ou s'il s'était propagé ailleurs. 

Le TEP scan a été réalisé le 19 septembre et c'est hier le 4 octobre que je rencontrais mon oncologue pour avoir les résultats. Il y a toujours les trois nouvelles métastases au foie en plus de ganglions qui sont atteint dans la région péritonéale (en gros, à quelque part dans le ventre) Le même constat que lorsque j'ai eu mon diagnostic en mars 2015. Par conséquent, je devrai me faire reposer un PAC et recommencer une deuxième série de 12 traitements de chimiothérapie à la fin du mois. 

Cette chimiothérapie donne une bonne réponse dans 60 % des cas alors je suis confiant que j'y répondrai bien. L'objectif étant à nouveau de faire disparaître ces lésions pour enfin avoir un break et retrouver un beat de vie normal bien que les récidives seront pratiquement inévitables par la suite. Par contre, il y a d'autres options qui pourront s'offrir à moi comme l'immunothérapie qui fait des progrès immenses dans les recherches et qui pourraient peut-être être offertes pour mon type de cancer à compter du mois de janvier. Comme le diction le dit, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir. 

Au niveau physique et moral, bien que ce n'est pas toujours facile à vivre et à gérer, je dirais que je vais quand même bien. Je suis très privilégié d'être aussi bien entouré. De plus quand je me compare à d'autres personnes atteintes de cancer et qui n'ont pas la chance de profiter de la vie comme moi, ça me console un peu. 

Avant de commencer cette prochaine bataille, j'aurai même la chance d'aller passer quelques jours à Paris avec ma Geneviève afin de faire le vide et d'être fin prêt. 

Je terminerais sur un petit constat que j'ai fait depuis que cette aventure est commencée. Je me rends compte que parfois ça semble plus difficile à vivre pour les gens qui m'entourent que pour moi-même. Sachez que je vais très bien et que je vis également très bien avec ma réalité et que si vous avez envie de prendre de mes nouvelles, il me fera toujours plaisir de vous en donner. 

Sur cette petite pensée, merci encore à tous pour votre support et votre amour. 

À bientôt !  

Retour à l'accueil    Toutes les nouvelles